Tout savoir sur la bière sans alcool et ses principes de fabrication

Date
tout savoir sur la bière sans alcool

 

Ces dernières années, on observe un véritable engouement pour les bières sans alcool. Ces nouvelles boissons s’inscrivent dans les mouvements “alcohol free” et “sober conscious” pour retrouver une consommation d’alcool raisonnée. Mais comment obtient-on de la bière sans alcool ? Le goût est-il vraiment le même ? Nous vous expliquons tout dans cet article !

 

Que contient la bière sans alcool ?

L’appellation de « bière sans alcool » est attribuée à des boissons dont le taux d’alcool est proche de 0. Il n’est pas toujours nul : la bière sans alcool peut en contenir en d’infimes quantités. Elle titre en moyenne à 0,4 % vol, et le titre alcoolique d’une bière sans alcool doit être inférieur ou égal à 1,2° pour respecter la législation française. Les bières sans alcool sont fabriquées de la même façon que les bières classiques, à la différence que le procédé utilisé permet d’évacuer l’alcool formé. On utilise du malt germé, concassé et trempé dans de l’eau tiède. On le chauffe pour réveiller les enzymes qui le transformeront ensuite en sucres pour obtenir un moût sucré. Durant le brassage, on ajoute le houblon, des épices ou des plantes (tout dépend de la recette). Certains fabricants rajoutent parfois des arômes de fruits comme le citron ou la framboise.

fabrication bière sans alcool

Comment est fabriquée la bière sans alcool ?

Pour éliminer l’alcool de la bière, il est possible de le faire après coup ou durant le processus de fabrication. Il est par exemple possible de ralentir la fermentation pour réduire la transformation des sucres en alcool (fermentation basse ou fermentation rapide). La distillerie peut aussi utiliser moins de malt au début pour diminuer la quantité de sucres fermentescibles. Il faut alors utiliser des malts spéciaux pour que la bière garde tout son goût. Pour enlever l’alcool après coup, voici les options :

  • Filtration : la bière est mise sous pression et passée à travers une membrane organique pour retenir les molécules d’alcool. C’est la méthode qui préserve le mieux le goût de la bière.
  • Évaporation : la bière est chauffée pendant 30 minutes à 80 °C pour évaporer l’éthanol.
  • Distillation sous vide : la bière est chauffée à une température de 35 °C sous vide durant plusieurs heures pour diminuer le titre alcoolique et préserver les arômes.

Combien y a-t-il de calories dans une bière sans alcool ?

Les bières sans alcool sont moins caloriques que des bières classiques, puisqu’il y a justement moins d’alcool (1 gramme d’alcool équivaut à 7 grammes de sucre). En moyenne, on compte 26 calories pour 100 ml pour une bière sans alcool. Ce type de bières convient donc pour les personnes au régime, cherchant à réduire leur apport calorique journalier sans se priver. Sans compter que les bières sans alcool contiennent généralement de la vitamine B et B2 et de la choline, une vitamine qui maintient votre cerveau et vos nerfs actifs.

 

Peut-on boire une bière sans alcool si l’on est enceinte ?

Les bières sans alcool ne présentent pas toujours un taux de 0 % d’alcool : si vous êtes enceinte, buvez uniquement si l’étiquette de votre bière indique un taux d’alcoolémie de 0,0 %. Seule cette indication (qui figure sur l’emballage) vous promet une bière totalement dépourvue d’alcool. Heureusement, les bières sans alcool à 100 % sont de plus en plus répandues. Vérifiez bien en amont et évitez de consommer des bières qui contiennent même une infime trace d’alcool : mieux vaut ne pas prendre de risque pour la santé de votre enfant à naître.

bière sans alcool femme enceinte

Plus d’articles